Accueil 23460 Royère de Vassivière - tel : 0555645222 - fax : 0555645233
présentation agenda archives contacts accès liens images

Tout ce qui s'est passé à L'ATELIER depuis les débuts...

20192018201720162015201420132012201120102009200820072006200520042003
Mai 2019
Samedi 18 mai - 21h30 : concert

ARTUAN DE LIERREE (solo) + COLD COLD BLOOD

Artuan de Lierrée
"
Artuan de Lierrée est un projet d’Aurélien Terrade, pianiste de formation classique et multi-instrumentiste. Une anagramme pour brouiller les pistes, dans une musique instrumentale qui puise ses influences dans l’ancien (Debussy ou d’Erik Satie, Kurt Weil), comme dans l’actuel (Ennio Morricone, Marc Ribot, Tom Waits, Yann Tiersen). Assimilant imaginaire et ressenti, il crée une musique impressionniste, bande son d’un film qui n’existerait pas encore."
https://artuandelierree.com/

Cold Cold Blood
Cold Cold Blood est né à Limoges en 2014 de l'envie de Fabien Bréart, alias le one man band "I Am a Band", de monter une nouvelle formation accompagné d'un batteur et d'un bassiste.
Avec un premier album remarqué, sorti en 2015 chez Beast records / I Love Limoges records et distribué nationalement, le trio parcourt les salles et les bars avec leurs compositions rock en anglais évoquant l'Amérique des grand espaces et du Delta, celle de Truman Capote, de Johnny Cash et de Bruce Springsteen. Les influences du groupe sont alors le blues primitif, la country d'Hank Williams, la soul du Deep South et le rock 'n roll. 
Puis l'envie d'affiner cette matière brut a amené la formation à se doter d'un quatrième membre multi-instrumentiste (guitare et clavier). Un mini album est en préparation et devrait paraître en septembre.
https://coldcoldblood.bandcamp.com/releases

Du 9 avril au 12 mai : exposition

HÉLOÏSE BONIN

Formée à l’ENAD de Limoges, peintre et plasticienne maîtrisant parfaitement ses médiums, Héloïse Bonin associe peinture acrylique et collage sur bois.
Qu’il s’agisse de ses univers d’intérieurs, de ses portraits, de ses remix ou encore de ses natures mortes, Héloise crée avec impulsivité des sujets, figeant l’instant d’une émotion, d’un décor, d’une atmosphère, d’une photo ou d’un rêve.
Selon Nathalie Lescop-Boeswillwald, docteur en Histoire de l’Art Critique, Héloïse s’attache à dévoiler ce qui se cache derrière les apparences, puisant aux sources même du symbolique, flirtant à l’occasion avec un surréalisme bienvenu, elle réinvente le temps et l’espace, se jouant de la vie, de la mort, nous dépouillant de nos oripeaux d’humains, nous obligeant à un arrêt sur image pour nous colleter avec l’envers du miroir... 
Une exposition à découvrir à l’Atelier du 9 avril au 12 mai 2019.
Vous pourrez également découvrir ses œuvres à la Consolante à Eymoutiers.
http://www.heloisebonin.com

Avril 2019
Vendredi 26 avril - 21h30 : concert

HIDDEN PEOPLE

Hidden People c’est un duo. Un violoncelle, une batterie, un synthé, deux voix.
Et des samples, ombres ramassées au bord des chemins.
Ca ressemble à des chansons.
Douces ou grinçantes, légères ou urgentes, certains disent abrasives, d’autres disent : “Sorcières!
Petites incantations pour les tasses, les cuillères et les arbres fruitiers qui plient sous des pluies invisibles. Quand les filles traversent la ville en grand apparat, la bribe du cheval sous les doigts. C’est magnifique! ”

Mélissa Acchiardi  |  batterie préparée au banjo, synthétiseur, voix
Aëla Gourvennec  |  violoncelle, sampleur, voix

Vendredi 19 avril - 21h30 concert

ESPLANADES
(Post) (Glam) Rock is (not) dead

Puisque les algorithmes règnent sur l’industrie musicale, n’y allons pas par quatre chemins :
Vous aimiez Tim Fromont Placenti ? Vous adorerez Esplanades.
Goodbye le post-folk, hello la flamboyance de Queen, la production pop de MGMT et le massiflive central des Royal Blood.
La peinture du nom est encore fraîche mais ça n’est pas à deux singes savants qu’on apprend à faire un concert.
Tim et Rémi ont joué ensemble 200 fois ces cinq dernières années sous la bannière « Tim Fromont Placenti » et se retrouvent désormais en duo dans Esplanades, tels Solo et Chewie aux commandes du Faucon Millenium. Que la force soit avec Bourges.

Du 9 avril au 12 mai : exposition

HÉLOÏSE BONIN

Formée à l’ENAD de Limoges, peintre et plasticienne maîtrisant parfaitement ses médiums, Héloïse Bonin associe peinture acrylique et collage sur bois.
Qu’il s’agisse de ses univers d’intérieurs, de ses portraits, de ses remix ou encore de ses natures mortes, Héloise crée avec impulsivité des sujets, figeant l’instant d’une émotion, d’un décor, d’une atmosphère, d’une photo ou d’un rêve.
Selon Nathalie Lescop-Boeswillwald, docteur en Histoire de l’Art Critique, Héloïse s’attache à dévoiler ce qui se cache derrière les apparences, puisant aux sources même du symbolique, flirtant à l’occasion avec un surréalisme bienvenu, elle réinvente le temps et l’espace, se jouant de la vie, de la mort, nous dépouillant de nos oripeaux d’humains, nous obligeant à un arrêt sur image pour nous colleter avec l’envers du miroir... 
Une exposition à découvrir à l’Atelier du 9 avril au 12 mai 2019.
Vous pourrez également découvrir ses œuvres à la Consolante à Eymoutiers.
http://www.heloisebonin.com

Mars 2019
Dimanche 10 mars - 17h : concert

BAK'IN GADO
(Musique et conte africain)

Constitué d’un Djembé, d’un Balafon et d’une Trompette en plus du conteur, le groupe a fait le choix d’instruments non-électriques afin de pouvoir jouer partout et n’importe quand, y compris dans les lieux les plus reculés.

Les histoires racontées par le groupe invoque une foule de sentiments : le rire, la mélancolie, le suspense, la réflexion… La danse et le chant s’invitent aussi dans ces performances multiformes pour réinventer en profondeur la tradition du conte africain. Ange GRAH, le conteur du groupe, allie humour et philosophie avec un sens inné du rythme dans son élocution pour insuffler une dynamique aux histoires cocasses ou émouvantes qu’il raconte. Il joue avec les autres musiciens, fait jongler les notes et les mots et invente ainsi une nouvelle forme propre à eux.

Vendredi 1er mars - 21h30 : concert

COUKOU

Coukou c’est un duo guitare / batterie, 100 % instrumental qui puise dans ce que le rock a de plus profond. À la fois garage, noise, mais aussi psychédélique, Coukou défie les styles au profit d’une mise en valeur des sons bruts.
Tour à tour, guitare et batterie s’expriment en donnant l’impression de prendre le pas sur l’autre avant que les rôles s’inversent jusqu’à trouver le point de rencontre entre les deux musiciens, bref en un mot : expérimental.

Du 10 février au 28 mars : Exposition Retrospective de la Loutre par les cornes

La Loutre par les cornes est née le 24 janvier 2009, elle vient donc de fêter ses 10 ans...
Elle a aussi quitté sa tanière des Salles à Gentioux, direction la baraque à La Villedieu.
Une tranche de vie bien remplie dont une collection d’affiches témoignent…
pourquoi réunir et revoir ces images déjà vue sur les murs de la Montagne limousine ? Parce que la série des originaux réalisés par Emilie Lordemus sont des collages dont la copie machine dénature les couleurs comme les subtilités.
Aussi parce que voir la série toute entière raconte une histoire : celle d’une brèche à travers laquelle poussent de la musique, des légumes, des livres… en dehors des sentiers battus.
Faire des affiches entièrement à la main à l’ère du numérique, avec une matière première pauvre et limitée, c’est aussi une manière d’honorer et de témoigner d’une certaine culture et d’une conception du monde que la Loutre continue de faire vivre.
S’exposer c’est aussi une invitation, de plus, à se réunir, à se (re)dire, à partager, se disputer… du temps, loin des écrans, à faire pousser… sans doute un peu d’espoir, en tout cas une fenêtre ouverte vers demain.
Une expo dont le dé-vernissage invitera à la suite de la vie de la Loutre avec un we :

1ère mi-temps de concerts le 22 mars à la salle des fêtes
de Faux-la-Montagne & 2ème mi-temps de boum le 23 mars à l’Atelier à Royère de Vassivière…
à noter sans faute dans vos agendas.
Plus d'info ici : http://laloutre.millevaches.net/

Février 2019
Vendredi 15 février - dès 18h59 Soirée spéciale avec Radio Vassivière

Soirée spéciale : Radio Vassivière sort de ses murs vers l’Atelier – the favorite dance place de Royère de Vassivière pour une Soirée spéciale en direct, en public et en pizza

Si t’es passé à côté de ta St Valentin, vient danser ça te fera du bien !

dès 18H59 commande ta pizza

19H : Jam session radiophonique : Séance de musique improvisée en direct avec Camille à la batterie

20H : Vaina spéciale SEXLa « vaina »,
c’est un mot d’argot qui viendrait de République dominicaine et qui s’est popularisé dans toute l’Amérique latine. C’est le truc, le machin, le bidule, le bordel, on ne sait plus trop… Un mot qui résume bien notre émission, pérégrination hebdomadaire thématique à travers la musique latino-américaine, son rôle politique et social, dans la petite comme dans la grande histoire…

21h : Misty show
Musical, certes …surprenant sans aucun doute !

22H : Boom Ring …c’est le #0 !
Boom Ring c’est une ostie de programme musical en public et en direct du p’tit Québec on Radio Vassivière sans régularité particulière.
Boom ring n’est pas un contest de DJ mais bien une chicane de boomer, une sorte de battle de rhum qui – tanné des partys plattes assorties t’ces maudit tubes des années 80 ou de la dernière soupe à la mode – Fait qu’y c’est décidé à musiquer avec les moyens du bord : des MP3 pourris au
K7 en passant par You tube !
Un boomer c’est donc un fêtard, un musique lover, sans prétention et avec un minimum de dérision.
Le deal : cacher le profil du boomer qui va prendre une chance pour le fun tonight jusqu’à être brulé… en compagnie de Simone dont le job consiste à ploguer son invité.e, le laisser prendre la marche puis de contrarier la ballade de sa playliste en barrant la porte de ses uppercuts sonores.

Tu viens tu dans notre char pour le meilleur et pour le pire des madeleines acoustiques de nos party-maker ?

Du 10 février au 28 mars : Exposition Retrospective de la Loutre par les cornes

La Loutre par les cornes est née le 24 janvier 2009, elle vient donc de fêter ses 10 ans...
Elle a aussi quitté sa tanière des Salles à Gentioux, direction la baraque à La Villedieu.
Une tranche de vie bien remplie dont une collection d’affiches témoignent…
pourquoi réunir et revoir ces images déjà vue sur les murs de la Montagne limousine ? Parce que la série des originaux réalisés par Emilie Lordemus sont des collages dont la copie machine dénature les couleurs comme les subtilités.
Aussi parce que voir la série toute entière raconte une histoire : celle d’une brèche à travers laquelle poussent de la musique, des légumes, des livres… en dehors des sentiers battus.
Faire des affiches entièrement à la main à l’ère du numérique, avec une matière première pauvre et limitée, c’est aussi une manière d’honorer et de témoigner d’une certaine culture et d’une conception du monde que la Loutre continue de faire vivre.
S’exposer c’est aussi une invitation, de plus, à se réunir, à se (re)dire, à partager, se disputer… du temps, loin des écrans, à faire pousser… sans doute un peu d’espoir, en tout cas une fenêtre ouverte vers demain.
Une expo dont le dé-vernissage invitera à la suite de la vie de la Loutre avec un we :

1ère mi-temps de concerts le 22 mars à la salle des fêtes
de Faux-la-Montagne & 2ème mi-temps de boum le 23 mars à l’Atelier à Royère de Vassivière…
à noter sans faute dans vos agendas.
Plus d'info ici : http://laloutre.millevaches.net/