Accueil 23460 Royère de Vassivière - tel : 0555645222 - fax : 0555645233
présentation agenda archives contacts accès liens images

DIMANCHE 30 JUIN, L'ATELIER FERMERA À 16h POUR CAUSE D'AG
L'Atelier a aussi une page Facebook !
L'Atelier sur Facebook


Au bar, vous pourrez boire des coups, vous connecter à internet, faire une partie de flipper, de baby-foot ou de billard.

A la boutique, vous trouverez des produits locaux, des produits issus du commerce équitable, du vin, de l'artisanat, des jouets, des vêtements...

Au resto, vous trouverez une cuisine de saison, familiale et originale, élaborée à partir de produits frais provenant le plus souvent de producteurs locaux et issus de l'agriculture biologique...

Actualités, les évènements en cours et à venir :

  • Du 2 juillet au 8 septembre : Exposition
  • ELISABETH ROGERS

    Apéro-vernissage le vendredi 5 juillet à 18h

    Elisabeth Rogers aka Babette artiste plasticienne bien connue de l’association nous propose une nouvelle exposition pour cet été 2019 !
    L’Atelier sera investi, à la fois dans ses murs et sur ses murs ! La dernière exposition de Babette à l’Atelier date de 2011, et elle nous manquait ! 

    Quelques mots sur  Elisabeth : comme nombre d’artistes elle dessine depuis l’enfance et c’est à partir de 1991 qu’elle commence à travailler en tant qu’artiste professionnelle et réalise ses premières ses premières exposition  personnelles et collectives dans l'Hérault. En 1996, elle s'installa Montpellier et intègre une pépinière d'artistes où elle explore  les encres, les objets, les installations et la peinture.

    C’est à partir de 2004 qu’elle rejoint la Creuse et s’installe à nos côtés à  Royère de Vassivière. Artiste prolifique, Elisabeth définit son art sous le terme d'expression libre : laisser libre cours à son imagination et à son instinct à partir d'une couleur, d'une forme, d'une idée. Ses œuvres, proches de l’abstrait, intègre des éléments figuratifs qui permet au public de trouver des points de repères dans l'interprétation laissée libre à celui qui l’explore.
     «  En général, je pars du geste. Un geste qui peut-être plus ou moins prémédité associé à un thème, une idée, une commande mais pas nécessairement. Chacune de mes créations prend corps par la combinaison permanente de contrôles et d'abandons : maîtrise de la main et liberté de la matière.Mes créations sont vivantes ; elles germent en moi, naissent, se construisent, mûrissent, se confrontent au regard et s'en vont avec ceux qui les aiment. Mon style n'est pas figuratif, ni complètement abstrait. L'humain et l'animal sont presque toujours présent sous forme de traces symboliques au plus explicites dans un cadre souvent dépouillé. L'arabesque des lignes et comme une écriture, un langage visuel, l'imbrication des formes cachées à découvrir. »

    L’exposition proposera une série de peintures sur toile, des suspensions sans oublier l’installation de 5 œuvres sur les façades de l’Atelier.

  • Jeudi 25 juillet - 21h30 : concert
  • JUNE BUG
    "trio rock psyché anti-folk"

    Très égoïstement, Sarah June a d'abord écrit pour se trouver elle-même, et n'avoir de compte à rendre à personne.
    Manque de bol, son univers sincère et décalé a aussi résonné pour les autres. June Bug se forme et se transforme au fil des rencontres en un projet espiègle, une musique bricolée de samples, de profondeur et de folie, comme un bonbon sucré d'enfants, bien plus acide qu'il n'en a l'air, où l'on fait vibrer les percussions comme on joue avec les émotions, et l'on triture les guitares comme on punit les mauvais garçons.
    Pour ce premier album élaboré en étroite collaboration avec Béryl Benyoucef, mille jours auront à peine suffit pour vous livrer confidences, doutes et interrogations.
    Un disque puissant, énigmatique et touchant de sensibilités. Un puzzle sonore parfaitement maitrisé dans lequel chaque morceau se suit mais ne se ressemble pas et qu’il est urgent de découvrir en live. Car June Bug sait surprendre et pour l’occasion s’est agrandi.

    LABELS : Araki Records - Pied de Biche Records

  • Samedi 27 juillet - 21h30 : concert
  • SWEAT LIKE AN APE !!
    (SWEAT. DANCE. SWEAT. DANCE. SWEAT…)

    Voilà trois ans et demi que Sweat Like An Ape ! enjoue public et presse avec son disco-punk sauvage. Deux albums chez Platinum Records (Rubin Steiner, Powersolo, Shiko Shiko...) ont confirmé leur plaisir à distiller pop charmeuse, funk-punk, post-punk tropical et même certaines sonorités noisy. Leur univers n'a cessé de s'intensifier, notamment sur scène où leurs prestations mènent systématiquement vers une transe cathartique dont on a du mal à sortir. Les morceaux de l'album à venir embrassent cette même boulimie de danse et d'urgence qui se confirme notamment au sein de longues plages hypnotiques et grisantes. Troisième album à paraitre chez Platinum - avril-mai 2019.

  • Vendredi 2 août - 21h30 : concert
  • TOM TERRIEN

    Tom TerrieN pratique une musique aux croisement de l’électronique, la pop et le jazz, usant de ses instruments de prédilection (Wurlitzer, piano, systèmes modulaires, synthétiseurs analogiques, laptop) ainsi que de ses talents d’improvisateur, et prêtant une attention toute particulière à l’expérimentation au service de la mélodie.
    Il est à l’origine de nombreux projets tels que le duo jazz-électronique Minimal Orchestra (accompagné de son ami Pierre-Jean Trouette, ancien bassiste du combo Interface), ou plus récemment le Trio Terrien.

    Son projet solo Tom Terrien représente la quintessence de sa vision musicale, une sorte d’invitation intime à voyager parmi ses fantasmes mélodiques et sonores, projet qu’il cisèle depuis maintenant presque 8 ans son studio, que l’on peut découvrir aux travers de ses nombreuses sorties sur le label Plug Research depuis 2014.

  • Mercredi 7 août - 21h30 : concert
  • OLIBA INTERNATIONAL
    (Fanfare)

    Oliba International joue un répertoire original librement inspiré à la fois par diverses musiques africaines et par le jazz.
    Véritable petit orchestre portatif, Oliba combine des rythmiques et jeux de guitares issus notamment du sébène congolais, du benga et du tsapiky malgache à la tradition des marching bands de la Nouvelle Orléans et développe une musique hybride et éminemment dansante.
    « Avec sa sono équipée de vieux pavillons en alu pour tous haut-parleurs, Oliba International pose le décor, et nous transporte dans un ailleurs à la fois proche et lointain, ni tout à fait rural, ni tout à fait urbain : le quintet nous invite à un « bal-la-poussière » tropical et populaire.
    Le groupe s’inspire librement de diverses musiques africaines, malgaches et de la Nouvelle Orléans qui accompagnent la vie quotidienne : sébène de la rumba congolaise, tsapiky de Madagascar, second line, benga du Kenya.
    Leur but ? La «  chauffe », amener l’auditoire à la danse et à la transe, en le faisant revenir dans une poêlée de riffs de saxophone solaires et de guitare ultra-véloce, sur les charbons ardents d’un sousaphone affranchi et d’une indéfectible grosse caisse, au cœur des crépitements d’une caisse claire hallucinée.

  • Samedi 10 août - 21h30 : concert
  • LES POMPIERS
    (Jazz)

    LES POMPIERS mélangent Jazz, musiques de transe, courage, musiques électroniques et amour de son prochain, grandes échelles, musiques répétitives, traditionnelles parfois, gyrophare et bandes rouges, hymnes fédérateurs et interventions d'urgence.
    C'est autour d'un thème rassembleur, enfantin, et très imagé que le Capitaine Courage a voulu rassembler une équipe soudée ; des amis téméraires et loyaux ; une caserne unie.
    Chaque concert est une intervention unique, flamboyante et réjouissante. La bravoure légendaire et le dévouement sans limite des hommes qui composent LES POMPIERS permettent une musique libre et spontanée, qui invite aussi bien à tendre l’oreille qu’à se laisser porter par la danse.

  • Vendredi 16 août - 21h30 : concert
  • DUO ENCORE
    (live électro)

    ENCORE creuse une voie singulière qui mêle mélodies entêtantes et énergie « club », les textures denses, l’improvisation et le sens des détails sonores, alliés à une étonnante présence scénique qui voit le duo jouer dos à dos.

    Le duo se forme en 2015 autour de la rencontre entre Maria Laurent (claviers) et Clément Chanaud-Ferrenq (batterie). Sélectionné dans la pépinière de l’Espace Django à Strasbourg en 2016, ENCORE enchaîne les concerts et sort quatre EP : «ENCORE » (2016), « Le Berger Blanc » et « KubiQ Night » (2017), “37 M2” (2018).